Je suis en arrêt maladie - Coachs et associés
16219
page-template-default,page,page-id-16219,page-child,parent-pageid-12,cookies-not-set,ajax_updown,page_not_loaded,boxed,,qode-theme-ver-6.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Je suis en arrêt maladie

femme excédée par bruit au bureau

J’AI EU UN ACCIDENT, JE SUIS EN ARRÊT MALADIE ET JE NE PEUX PLUS PRATIQUER MON MÉTIER, QU’EST-CE-QUE JE VAIS FAIRE ? FAIRE UN BILAN DE COMPÉTENCES VA-T-IL M’AIDER ?

Elle ne pouvait plus travailler dans son centre de rééducation en tant qu’aide- soignante car elle avait développé  au fil des années développé une maladie contractant ses muscles (Rhumatismes). Sa maladie l’empêchait de porter, d’écrire…Par ailleurs, elle aimait son travail d’aidante et c’est la peine au cœur qu’elle devait se résigner à  changer de métier. Nous avons travaillé à la fois sur ses désirs, ses valeurs, sur ses capacités/ ses sens et aussi sur ses motivations à suivre des formations, à évoluer dans un autre environnement, mais aussi à bien mesurer ses possibilités personnelles et familiales (quand on élève seule un enfant, certains freins peuvent émerger). Le désir d’aider les autres était toujours ancré en elle! Et plusieurs sens et capacités pouvaient être utilisés : l’ouïe, le goût, la vue, l’odorat, même si le toucher était affecté. Au niveau de ses capacités, elle pouvait parler, lire, chanter, écouter: donc nous pouvions associer la voix. Elle a fait un travail fantastique d’analyse, de recherches, de rencontres. Elle était décidée. Elle s’est lancée dans un projet de SOPHROLOGUE.

 

Le héros de cette histoire, c’est elle !
La morale de cette histoire : nous avons tous les ressources personnelles pour trouver des solutions et même dans une situation qui semble impossible.
La clef de succès : rester confiant, ouvert, engagé et travailler.

Nos solutions

Lorsque nous ne sommes plus en mesure de changer une situation, nous sommes mis au défi de nous changer. » Viktor Frankl